UNE HISTOIRE D’AMOUR

Un morceau de Zurich au Tessin

En 1940, Emma Rudolph-Schwarzenbach, originaire de Zurich, achète une propriété au cœur du village de Cassina d’Agno, non loin de Lugano. Ce domaine comprend quatre hectares de terre, une étable et une habitation. La fille d’Emma, Magdalena Hutton-Rudolph, y fait réaliser un jardin où prospèrent fleurs, arbres fruitiers, baies, légumes et salades mais également des vignes.

Ainsi a été fondée l'entreprise.

Plus tard, Magdalena cède sa propriété à son neveu Urs Rudolph lequel, son diplôme d'agronomie en poche, était parti gérer un élevage bovin au Canada tout en étant patron d’une agence de relations publiques à Zurich. En 1989, Urs part s’installer au Tessin où il crée l’entreprise individuelle Tenuta San Giorgio, du nom de la colline San Giorgio sur le flanc de laquelle s’étend le domaine.

Les raisins du domaine

Urs Rudolph a rapidement commencé à planter des vignes dont il vendait les raisins à Daniel Huber, de Monteggio, considéré à cette époque déjà comme l’un des vignerons les plus doués du Tessin. Daniel Huber a baptisé le vin issu de la vinification de ces raisins du nom de «Tenuta San Giorgio».
La qualité hors pair de ce vin a convaincu le fils cadet d’Urs, Mike Rudolph, d’abandonner son métier de consultant pour s’établir au Tessin et y produire son propre vin.

La vinification en interne

En 2002, il fait construire la première partie du chai afin de produire son propre vin pour la première fois. Depuis lors, l’entreprise n’a cessé de se développer. En 2011, il décide d’agrandir le chai. Grâce à la plantation de nouvelles parcelles, le domaine produit actuellement près de 35 000 bouteilles par an.

In memoriam

Magdalena Hutton a encore passé de nombreuses années auprès d’Urs et Monica Rudolph à la Tenuta San Giorgio, suivant avec bonheur l’évolution de sa «Cassina» et elle s’est éteinte peu après avoir soufflé ses 100 bougies.

Histoire

Urs Rudolph in dem Rebberg, 1995

Histoire

Magdalena Hutton-Rudolph

Histoire

Emma Rudolph-Schwarzenbach